La maison qui saignait, Camden 3 de Pauline Andreani

14.90 

Description

Version ebook : 3.99€, téléchargeable sur 7switch ou sur notre boutique

Date de parution : 30 mars 2018
ISBN : 978-2-37342-053-1
Nombre de pages : 176
Illustration de couverture : Nicolas Jamonneau

Résumé

Alors que Camden et Humphrey se remettent à peine de l’attaque menée par un certain Peter Ashtray, le jeune médium est appelé à l’aide par la famille Haythorne qui souffre les pires calamités. En effet, des phénomènes étranges et inquiétants se produisent régulièrement dans leur maison, si bien que leur vie s’est transformée en véritable enfer !

Esprits frappeurs ? Simples fantômes du passé ? Camden et son assistant sont bien loin du compte… La menace est plus grande et terrifiante qu’ils ne l’auraient imaginée, à commencer par une demeure dont les murs se gorgent de sang !

Et s’ils étaient amenés à ne pas en sortir indemne ?

Critiques:

Livrement accrocs: Un troisième épisode plus prenant, touchant et effrayant que les précédents. Pauline Andreani est une auteur qui sait comment faire peur aux lecteurs (mais peut-être suis-je une froussarde trop sensible). Elle sait également comment nous donner envie de lire son livre toujours plus vite d’une page à l’autre, la couverture n’est pas en reste, un magnifique travail de Nicolas Jamonneau, et petit plus, les illustrations présentes à chaque début/fin de chapitre. Je vous recommande cette lecture avec beaucoup d’enthousiasme !!

Book et Mystère: Vidéo youtube
Les lectures de Kriemhild : J’ai tout bonnement adoré ce troisième tome des aventures de Camden et n’attends plus qu’une chose : la suite ! Pourquoi ? Parce qu’on en apprend plus sur les personnages. Et parce qu’une nouvelle intrigue se met en place. Enfin, parce que j’ai vécu cette lecture comme une énigme et que je me pose encore plein de questions. Bref, j’ai été happée par cette histoire entre rêve et réalité !!

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La maison qui saignait, Camden 3 de Pauline Andreani”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *