L’emprise du Lwa de Patrice Mora

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

13.90 

Date de parution : 30 mai 2016
ISBN :  978-2-37342-023-4
Nombre de pages : 156
Illustration de couverture : Nicolas Jamonneau

Résumé

Au cœur de Paris, à quelques mois de l’exposition universelle, Mortimer et Lawrence se voient confier une nouvelle mission.
Les deux gentilshommes doivent se rendre à l’ambassade d’Autriche Hongrie.
Membres de la Loge, organisation occulte chargée de réguler les interactions de la capitale des enfers sur le genre humain, ils entendent mettre un terme à une odieuse alliance.

Alors qu’ils délivrent l’avertissement de la Loge, ils remarquent la présence d’un étrange dandy.
Noyé dans la mousseline des robes de soirées, il évolue aussi bien parmi les diplomates que les démons infiltrés.
Le curieux personnage laisse dans son sillage une aura pimentée aussi puissante qu’une malédiction exotique.
Sa seule présence se pose aussitôt comme une nouvelle énigme.

À la recherche d’une explication, Lawrence va entrainer son novice Mortimer dans l’univers du vaudou, où les relents de la mort se mêlent aux arômes de rhum et de tabac…

Critiques:

Des livres et des cris: Si le début m’a un peu amusée, la suite m’a bien fait rire. Bien sûr, l’histoire a son lot de glauque, de surnaturel, de noir, de macabre… mais il n’empêche que la plume de l’auteur ne laisse pas indifférente. Le charme opère déjà par les mots, le récit vous fait voyager dans des terres peu connues voire inconnues, sans l’ombre d’un mal.

L’imaginarium: Le roman nous offre un récit fantastique mêlant magie, démons, rituels, sortilèges, artefacts et amulettes. On y trouve une touche singulière, bien agréable, conférant de l’originalité à l’histoire.

Elo-dit: Un roman à l’univers fantastique sombre et fascinant, qui nous fait partager une aventure extrêmement forte en rebondissements, qui ne nous laisse aucun répit

Catégories : , ,

1 avis pour L’emprise du Lwa de Patrice Mora

  1. Note 5 sur 5

    Lylea Ciel

    Un très beau décor, des personnages attachants et drôles, une histoire qui tient amplement la route et qui permet de faire découvrir le vaudou haïtien : n’hésitez plus, c’est un livre à lire et à posséder (pour le lire et le lire et le lire et le lire…). Une belle découverte de cet auteur.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *