Camden, tome 2: le maître des poupées de Pauline Andreani

(1 avis client)

14.90 

Version ebook : 3.99€, téléchargeable sur 7switch

Date de parution : 21 novembre 2016
ISBN : 978-2-37342-034-0
Nombre de pages : 184
Illustration de couverture : Nicolas Jamonneau

Résumé

Alors que les fêtes de Noël approchent à grands pas, Humphrey,  devenu l’assistant du médium et détective Camden Elmore, s’habitue peu  à peu à son nouveau style de vie. Cependant, lui et son étonnant comparse et  lui-même étaient loin de s’imaginer devoir faire face à pareille aventure : celle de garder les petits cousins du spirite, Brighton et Moïra, prêts à leur en faire voir de toutes les couleurs.
Mais est-ce là leur plus grande épreuve ?
Tapi dans l’ombre, un monstre guette. Son nom est Peter Ashtray et il  vient tout juste de goûter à l’immensité de ses pouvoirs : celui  d’emprisonner les âmes de ses victimes fraîchement tuées dans des
jouets de sa confection; comme un mage morbide prêt à lever sa propre armée de pantins.
Il ne faudra pas longtemps à Camden pour comprendre que les motivations de ce maniaque ne s’arrêtent pas là et qu’il s’apprête à rencontrer la plus grande menace qu’il n’ait jamais connue…

Critiques

Livrement Accrocs: Je dirais que c’est une lecture très agréable, même si je reste un tantinet sceptique et pleine de questions pour la fin. On s’intéresse davantage à la vie personnelle de Camden et son frère, (…)j’ai trouvé cet aspect intéressant et suis d’autant plus curieuse pour la suite, qui est ce grand méchant qui leur en veut, quelle sera leur prochaine enquête ? Une série qui vaut vraiment le coup d’être lue et que je vous recommande !!

Petites chroniques oubliées: Une suite qui surpasse le premier volume.  La plume de Pauline Andreani est toujours une merveille à lire.

Des livres et des cris: Ce tome est une merveille, qui me rend folle d’impatience de lire le troisième tome. La barre sera haute pour ce prochain épisode, mais au vu de l’évolution, du mûrissement entre le premier et le second tome, je ne peux pas qu’espérer que le troisième tome me mette K.O. au premier round.

1 avis pour Camden, tome 2: le maître des poupées de Pauline Andreani

  1. Nath Aely

    J’aime les romans sur le paranormal, les fantômes et autres manifestations surnaturelles je l’avoue.
    L’histoire ici nous emmène à la suite de Camden Elmore, jeune parapraticien, médium autrement dit, que nous avons déjà rencontré lors de l’une de ses enquêtes médiumniques précédentes
    Cette fois encore, Camden va se retrouver sur une enquête particulièrement atroce. Les sensations qu’il va éprouver sont assez complexes. D’une, il apprécie le fait que l’on ait besoin de ses talents pour aider l’enquête, mais d’un autre côté savoir que c’est parce que son frère l’a conseillé à la police puisque lui n’était pas là rend la chose plus amère. Il y a toujours cette rivalité entre eux deux. Ce sentiment fort d’infériorité qui touche Camden face au grand et célèbre exorciste qu’est Nigel. Pourtant dans ce tome, nous allons avoir l’occasion d’en apprendre un peu plus sur leur passé, sur les circonstances de cette querelle et aussi sur leurs sentiments respectifs face à leur talent.
    Chacun a fait un choix différent dans sa manière de l’utiliser et c’est là encore une source de discorde pour les deux frères.
    Mais l’enquête en cours va les amener au final à devoir reconsidérer tous deux ce qu’ils savent, ce qu’ils pensent et ressentent. Ils en ressortiront troublés et peut être un peu effrayés.
    Car cette fois Camden va faire face à un être empli de douleurs et d’injustice. Sa capacité à comprendre les âmes, sa propension à les écouter afin de les aider plutôt que les exorciser purement et simplement permet généralement qu’il s’en sorte sans trop de dommages. En apportant l’apaisement, le pardon et le soulagement pour les vivants face à leurs culpabilités ou remords Camden permet aux âmes égarées de faire elle aussi leur deuil de la vie. Mais cette fois, l’ennemi est vivant et doté d’un talent comme le sien dont il use et abuse pour le mal.
    Pourtant ce meurtrier n’est pas le seul coupable en lice. Une entité travaille dans l’ombre et semble en vouloir aux Elmore. Pourquoi ? Le tome 3 devrait, j’espère, nous en apprendre davantage car l’affaire se corse et les chemins qui s’ouvrent à nous pour imaginer la suite sont sombres et tortueux. De quoi se régaler une fois encore sous la plume de Pauline Andreani.
    Rajoutons-y aussi les magnifiques illustrations crayonnées noirs et blancs qui nous permettent de mettre des visages sur les personnages ainsi que cette fois encore la couverture magnifique de Nicolas Jamonneau et cette petite perle à son écrin.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *