maisonlondres

La maison de Londres de Lydie Blaizot

18.90 

Acheter en Epub, PDF et mobi via 7switch (vous devez déjà posséder ou créer un compte 7switch)

Date de parution : 9 avril 2010
ISBN : 978-2-9533892-8-9
Nombre de pages : 356
Illustration de couverture : Véronique Thomas

RÉSUMÉ:

Londres, 1895.

Ruppert Haversham, Arthur Ruterford et Hubert Michel, trois vampires aux caractères aussi différents que marqués, tentent de vivre normalement malgré la malédiction dont ils s’estiment victimes. Affiliés à la puissante Maison de Londres, ils se retrouvent chargés de l’éducation d’un nouveau collègue, Donald Crump.
Malheureusement, ce dernier se révèle être une véritable calamité qui va mettre en péril l’organisation dont il est censé faire partie. Par sa faute, la guerre avec la Maison de Cardiff prend des proportions alarmantes et ses camarades sont contraints de rattraper ses bêtises.
Leurs pérégrinations vont les mener de Londres à Upper Plot, un village qui semble recéler la clé de leur problème… et même peut-être davantage.

***

Dans ce roman haut en couleurs, Lydie Blaizot nous décrit une galerie de personnages particulièrement réussie qui nous prouve que l’on peut être un vampire et avoir aussi de l’humour !
Décor victorien, enquête palpitante, rebondissements en tout genre, humour noir et sentiments contradictoires sont autant d’éléments qui vous embarquent aux côtés de nos trois héros dans ce récit palpitant et original.

Critiques :

Fiche Babelio / Booknode / Goodreads / Livraddict / Libfly

Bitlit.net: Voilà qui change et qui fait un bien fou ! Merci à Lydie Blaizot pour cette histoire singulière, innovante et si drôle. Point de romance, de crocs sanglants, de décadence. Non les vampires ne sont pas tous des accros au sexe et au sang ! (lire toute la critique)

La Lune Mauve: Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce roman que j’ai dévoré d’une traite, c’est que l’auteur a su doser à merveille l’humour dans son intrigue, offrant ainsi un ouvrage où rire et suspense se succèdent en toute harmonie. Les trois personnages principaux sont présentés dès le départ et très vite attachants. Chacun a ses petites manies et son caractère, chacun a aussi, comme on le découvre plus tard, ses failles (lire toute la critique)

If is dead: Au final, pour un premier roman, le livre de Lydie Blaizot est vraiment une bonne surprise. Un roman vampirique à contre courant de la mouvance actuelle, il y a pas à dire, ça fait plaisir. Un roman de vampires, original, bien mené, avec des idées originales. C’est un coup de coeur que je vous conseille fortement si vous appreciez les vampires et l’époque. Vous ne devriez pas être déçus. (lire toute la critique)

Accros à la lecture: Car c’est avec ces détails que l’intrigue avance et que le lecteur est totalement pris dans l’histoire. Chaque écrivain doit arriver à un instant à la question : comment faire pour que le lecteur soit pris dans le récit ? Et bien Lydie Blaizot a trouvé la réponse, car avec ses personnages, on ne peut que les suivre, comme leurs propres victimes, irrésistiblement attirés par leur charme et leur charisme indiscutables… (lire toute la critique)

Les chroniques de l’imaginaire: Ce roman a le mérite à la fois de dépoussiérer le mythe, et d’y apporter une touche d’humour. Les personnages sont bien campés et pittoresques, les descriptions londoniennes réalistes, et les mésaventures rocambolesques. (lire toute la critique)

Partage lecture: Le rythme de l’histoire est par ailleurs très bien réfléchi, à la fin d’une scène ou d’une série d’action, un nouvel élément vient relancer l’histoire, mais cela survient toujours au bon moment : on a eu le temps d’assimiler ce qui s’était passé, mais pas de s’ennuyer, (lire toute la critique)

Le fantastique au féminin: L’humour y est bien dosé et les personnages hauts en couleurs sont très sympathiques. L’image du vampire est ici très éloignée des clichés habituels et ces sombres créatures apparaissent sous la plume de Lydie terriblement humains et attachants. (lire toute la critique)

Mythologica.net: Ce livre est un petit régal, les paragraphes s’enchaînent à merveille bien qu’on soit un peu déstabilisé au début par cette forme d’écriture. Lydie Blaizot sait jouer avec les mots et surtout use d’expressions que j’ai trouvées drôles et extrêmement bienvenues. Une lecture divertissante et même enrichissante à faire le plus tôt possible ! (lire toute la critique)

Vampirisme:le blog: L’auteur saupoudre son scénario d’une touche de mystère, d’un peu de romance, d’action savamment dosée et d’une bonne appropriation des codes du genre, qu’elle s’approprie plutôt bien, sans pour autant tomber dans le pastiche bas de gamme. L’intrigue, si elle débute au coeur de Londres, finira par se déporter dans la campagne anglaise, ce qui permet à la trame d’explorer de nouvelles possibilités. (lire toute la critique)

Livraddict: L’intrigue est vraiment très bien menée, il n’y a pas de longueur, pas de temps mort et pourtant on est pas pris dans un truc à toute vitesse non plus. L’histoire suit son ptit bout de chemin, avec un arc narratif majeure et plusieurs petites histoires parallèles, et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. (lire toute la critique)

Psychovision: Ce premier roman de Lydie Blaizot a tout d’un grand ! Alliant fantastique et humour noir, il nous ramène dans le Londres du XIXe siècle et son décor victorien, sans pour autant tomber dans le roman historique. Sans aucun temps mort, il nous relate les aventures de trois vampires, loin des clichés du genre (lire toute la critique)

Le blog La Carte de la Maraudeuse : La manière dont les caractères et point de vue des vampires sont explorés est tout simplement magistrale. À lire d’urgence pour les amateurs/trices de bonne littérature vampirique. (lire toute la critique)

Place to be : C’est avec un immense bonheur que j’ai suivi les aventures de ces trois vampires extraordinaires. (lire toute la critique)

Lire ou Mourir : Je voulais absolument finir ce livre. À consommer sans modération ! (lire toute la critique)

Xian Moriarty : Bref, vous l’aurez compris, un superbe roman à lire, à dévorer même avec un plaisir sans faim ! (lire toute la critique)

Regard d’Enfant :Un roman à découvrir et à savourer quand on aime les vampires et l’ambiance anglaise. (lire toute la critique)

The Inn at Lambton : Bref, j’ai adoré ! C’est un roman à dévorer ou à croquer à pleines dents ! (lire toute la critique)

Le blog de Mystral : Tout avance vite avec des rebondissements au cours de l’enquête, du coup on ne s’ennuie pas, et tout ça avec une touche d’humour. (lire toute la critique)

Description du produit

.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La maison de Londres de Lydie Blaizot”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *